Vous êtes ici : Vie pédagogique » Actions éducatives » Parlement des enfants

Parlement des enfants

 
Thème 2017-2018 : La protection de la diversité

L'érosion de la biodiversité sur terre et dans les océans est aujourd'hui au coeur de toutes les préoccupations. L'examen de ce thème devrait permettre aux enseignants de sensibiliser les élèves sur l'importance d'un écosystème varié pour l'homme, mais aussi de ses responsabilités, en abordant les causes de cette érosion et la recherche de bonnes pratiques visant au rétablissement d'une relation harmonieuse avec son environnement.
Organisé conjointement par l’Assemblée nationale et le ministère en charge de l’éducation nationale depuis 1994, Le Parlement des enfants permet aux élèves, par la pratique du dialogue et du débat démocratique, de découvrir le rôle du législateur lors d’un travail en classe réalisé durant une partie de l’année scolaire. Le Parlement des enfants favorise la compréhension du sens et des symboles de la République ainsi que des raisons de l’obéissance aux règles et à la loi dans une démocratie.
En participant à la construction d’un jugement moral et civique, à l’acquisition d’un esprit critique et d’une culture de l’engagement, cette action s’inscrit pleinement dans le parcours citoyen de l'élève.
Toutes les classes de CM2 des écoles publiques ou privées sous contrat peuvent se porter candidates, y compris les classes à plusieurs niveaux comportant un CM2. Le thème annuel, La protection de la diversité, retenu pour cette session, entre en résonance avec la Conférence des Nations unies sur le changement climatique (COP 21) qui s’est tenue à Paris fin 2015.

Contacts

Direction des Services Départementaux de l'Education Nationale
15 bis rue Dupetit-Thouars
49047 Angers cedex 01
 
Service du Suivi des Ecoles et des Etablissements
Pôle Actions éducatives et culturelles
tél : 02 41 74 34 67 - 02 41 74 35 44
parlement-enfants49@ac-nantes.fr - acec49@ac-nantes.fr
Site national du Parlement des enfants
Partager cette page

Rédigé par David Splawski

M.A.J. le 11/10/2017

Nous écrire